AVERTISSEMENT DE L'AUTEUR       SORTIE DU LIVRE LILLE-LESQUIN ! !! 

Avertissement d'un auteur, acteur, instituteur...

Fondamentalement  je suis un JOUEUR. J'ai été un joueur d'échecs passionné, jeu que j'adore mais que je ne pratique pas assez souvent pour prétendre taquiner l'échiquier avec des maîtres. Professionnellement je suis un INSTITUTEUR (celui qui « institue l’humanité » en l’homme), ma véritable et première profession-vocation, celle aussi qui me fait vivre.

Parallèlement je suis un correspondant de presse et surtout un AUTEUR qui aime écrire tout comme d'autres aiment jouer de la musique ou peindre des tableaux. Je suis aussi occasionnellement un ACTEUR (parfois un peu réalisateur). Je pratique tout cela en AMATEUR et FIER de l'être. Non je n'ai pas fait une école de journalisme ni passé une agrégation de lettres ou d'histoire, je n'ai pas fait la comédie française ni suivi une école de cinéma. Pour autant j'écris en moyenne une dizaine d'articles par semaine pour la presse régionale. J'écris des romans, des pièces de théâtre ou publie des recherches historiques. J'adore jouer des rôles dans des pièces que j'écris ou encore réaliser des films sur des sujets qui m'inspirent. Car le maître mot de mon engagement créatif se résume à un seul et simple mot : "PLAISIR".

Mon but en écrivant des livres ou en créant des films, n'est pas de réaliser des œuvres sur des sujets ou dans des genres qui ont déjà été faits, refaits, voire surfaits, mais bien d'avoir le plaisir d'innover dans des sentiers qui n'ont jamais été battus voire simplement balisés. Ressusciter l'histoire et le patrimoine d'un village d'Ardèche, réhabiliter un révolutionnaire effacé de nos manuels d'histoire, faire se rencontrer une lectrice avec l'esprit de Jack London, aborder une anecdote provocante et jamais traitée de la Seconde guerre mondiale, imaginer la bibliographie de Jules Verne s'il était né l'année de sa mort, dégager une mystique scientifique et laïque derrière les lois qui régissent l'univers... Chaque fois c'est le plaisir de mener des investigations et de les faire partager qui me guident. Le plaisir d'écrire et de mettre en forme des histoires qui fascinent, inspirent ou réjouissent l'âme de mon interlocuteur qu’il soit lecteur, auditeur ou spectateur. Le plaisir, aussi, de jouer sur scène ou devant la caméra un personnage qui touche le public. Celui de mettre en forme un film qui véhicule une authentique émotion. Voilà ma récompense, mon plus grand bonheur en tant qu'auteur, acteur, réalisateur "amateur".

Tout comme la littérature, le 7e art n'est pas une industrie mais UN ART. Et c'est en tant qu'artiste amoureux de cet art que je me suis engagé dans l'écriture de livres, de pièces de théâtre, de scénarii de films. Qu'importe la célébrité, la gloire et l'argent. Célèbre je le suis déjà auprès de mes amis et dans mon village de Joyeuse que j'aime. Riche je le suis aussi en tant que fonctionnaire ardéchois de l'Education nationale. Heureux je le suis par l'amour de ma femme, de mes enfants et de mes proches. Que me faut-il de plus alors? Devenir le plus riche du cimetière ? Défi crétin dans l'existence. Accéder à la gloire et devenir célèbre ? Epargnez-moi ce cauchemar qui polluerait la tranquillité de mon quotidien.   Non vraiment merci, je n’ai d’autres prétentions que de vivre joyeusement en simple écrivaillon ardéchois, artiste peintre du dimanche et fier de l'être. Alors pourquoi donc ce site perso me demanderez-vous? Probablement parce que je suis un homme de paradoxe. Peut-être aussi parce que l'objet ultime de ma quête, je crois l’avoir trouver, elle pourrait s'appeler « immortalité »? Platon considérait qu'il y avait deux voies d’accès à l'immortalité : la procréation ET la création. En matière de procréation, la vie m'a comblé d'une merveilleuse progéniture. Quand au champ de la création, je vois devant moi un espace vaste et merveilleux, constellés de tous les possibles. Ce site (en construction) est un partage des multiples pâtés de sable que l'enfant qui s'émerveille en moi continue de créer sous les étoiles. Bienvenue dans mon monde. 

Pierre Antoine Courouble

Joyeuse, le 18 juillet 2015