Vive l'ULM 3 point!       SORTIE DU LIVRE LILLE-LESQUIN ! !! 




Merci à Sokebana pour ses photos. Une artiste qui sait arrêter le temps grâce à son objectif et immortaliser les bons moments passés afin qu'ils restent toujours présents...

Vive l'ULM 3 point!

Il y a quelques années j'ai piloté un peu sur avions (Cesna, Rallye, Piper PA28) dans le cadre de l'aéroclub de l'Ardèche basé sur le terrain romantique de Labeaume sur les rives de l'Ardèche. J'ai arrêté pour des raisons financières : coûts des leçons de pilotage et de la location des appareils, obligation de voler un minimum d'heures coûteuses pour maintenir sa licence. Je m'étais alors résigné à ne plus voler jusqu'à ce que je découvre l'ULM trois points. Ce fut le coup de foudre.
Plus léger, plus nerveux, plus "accrobatique" aussi, l'appareil est nettement plus agréable à piloter qu'un monomoteur traditionnel. La règlementation étant nettement plus souple, il est beaucoup plus facile d'obtenir une licence qui est accordé sans aucuns frais annexes et surtout "à vie" ! Pas de taxes d'atterrissage non plus et une consommation en carburant nettement inférieure (de 8 pour les moteurs à 4 temps à 15l pour les plus gourmands en 2 temps). Pour des budgets d'acquisition nettement inférieurs on se retrouve avec des appareils largement plus modernes que les avions traditionnels. Certains delta volant même plus vite que des avions légers (style Cessna150). Pour la sécurité, ça ne dépend que du propriétaire, certes les moteurs n'ont pas besoin d'être certifiés mais ils sont très sûrs maintenant, il y a eu le même boom en ULM que dans l'informatique dans les années 90. Et je préfère de loin être dans un ULM en panne qui pourra se poser n'importe où que dans un avions qui a de forte chance de se casser à l'atterrissage dans un champ. Certains appareils disposant même d'un parachute directement fixé sur la cellule de l'appareil. Côté voyage, c'est comme en avion vu les performances des machines modernes (250km/h en croisière, 1000km d'autonomie, radio, VOR, GPS, pilote-auto, ... tout est possible quand on veut). L'accueil sur les terrains ULM est souvent plus convivial, on dort dans la tente à côté de la machine où on est invité par des "indigènes", en France vous pouvez même vous poser dans les champs avec accord du propriétaire ! Des pilotes partent chaque semaine un peu partout, beaucoup plus qu'en avion parce qu'il y en a beaucoup plus qui ont la possibilité de posséder leur propre machine, ce qui évite les tracas de location...
Pour abréger, voici quelques adresses à aller voir pour se faire une idée : http://www.hansets.com/ (P300 avec train rentrant !) http://www.fk-leichtflugzeuge.de/
(Trouvé sur le web) En 2010 j'ai découvert l'ULM 3 points. Tout ce qui est dit ici résume ma pensée sur le sujet. PAC man